Le plus grand télescope à miroirs au monde fonctionne avec des capteurs de la société Micro-Epsilon

22/02/2017

Micro-Epsilon fabrique environ 5000 systèmes de mesure de déplacement inductifs pour l’ESO, (Observatoire Européen Austral) et le télescope optique par proche infrarouge le plus grand du monde. Les capteurs destinés à ce télescope d’exception et fournis par Micro-Epsilon, ont un rôle capital au sein du projet de recherche. Les travaux devront être achevés en 2024.

A lui seul, le miroir principal du télescope géant, situé sur le Cerro Armazones au Chili, aura un diamètre de 39 mètres et comprendra 798 segments. Ces segments alvéolaires doivent être exactement alignés l’un par rapport à l’autre pour former un système optique parfait. Le positionnement exact des segments de l’ordre du nanomètre est réalisé par les capteurs du consortium FAMES, à savoir les sociétés Fogale à Nîmes dans le sud de la France et Micro-Epsilon en Allemagne. La fabrication des capteurs, qui comptent parmi les plus précis jamais utilisés dans un télescope, est sous la responsabilité de Micro-Epsilon. Leur stabilité à long terme, leur résistance thermique ainsi que leur robustesse face aux influences externes comme l’humidité, les prédestinent pour des applications à l’extérieur.

Le Directeur de Micro-Epsilon, Martin Sellen, se félicite de la coopération avec ESO : « Après une période de développement de plusieurs années, nous fournissons les capteurs de haute précision pour ce projet ambitieux. Ces capteurs sont considérés en tant que composant essentiel du plus grand télescope à miroir au monde. La construction du télescope géant touche dans son intégralité à la limite des prouesses techniques. Par-delà l’impact économique, nous contribuons surtout avec notre savoir-faire, à la recherche de pointe internationale.

Images : ESO/E.Zamani, ESO/L. Calçada

Micro-Epsilon France S.a.r.l.
14-16 rue des Gaudines / Strategy Center
78100 Saint Germain en Laye, France
france@micro-epsilon.com
+33 139 102 100
+33 139 739 657